Sep 192019
2e trimestre de ma grossesse végétalienne

Photo de Flora Vala

Retour sur le 2e trimestre de ma grossesse végétalienne, nos premières séances de préparation à la naissance avec l’haptonomie et l’hypnose. Je me prépare à un accouchement naturel, sans péridural si possible.

Retrouvez également mes articles sur :

Le 1er trimestre de ma grossesse végane

Le 3e trimestre de ma grossesse végane

Grossesse végétalienne et alimentation

L’énergie est revenue, les nausées sont parties. J’arrive à remanger du soja (sans en abuser sous peine de ballonnements et constipation – la grossesse augmente votre côté glamour, je vous jure).

J’ai continué et de façon plus régulière à faire du yoga prénatal. J’ai également pratiqué des exercices de fitness adapté à chaque mois de grossesse (il y a plein de vidéos sur youtube). 

Je passe 3 jours au festival Solidays, je vais toujours au bureau en vélo (et je ne galère plus dans la montée), je marche, je vais à la piscine. Bref, j’ai l’impression de revivre après ce 1er trimestre !

Le 2 trimestre de ma grossesse végétalienne se passe sans encombre. Chaque grossesse est différente, mais je trouve des similitudes et des réponses auprès de mes amies qui sont déjà mamans et non véganes. La seule chose difficile concerne mon diabète gestationnel et ça, ça n’a rien à voir avec le végétalisme. C’est parfois dur moralement de ne pas pouvoir manger ce que l’on veut et de devoir vérifier avant et après chaque repas son taux glycémique.

grossesse végétalienne 2e trimestre

L’haptonomie pour créer un lien

Les déplacements de bébé se font de plus en plus présent, d’autant plus que nous avons commencé les cours de préparation à la naissance avec l’haptonomie. Le but est de commencer à créer un lien avec bébé in utéro. C’est plus un accompagnement à la parentalité qu’à la naissance finalement. Comme la grossesse est assez abstraite pour mon mari, cela nous semble à tous les deux un bon accompagnement.

Au début, ce n’était pas du tout concret pour Anthony. « Oué… J’ai senti une masse entre mes mains… ». Pourtant notre Myrtille est très réactive envers son papa. Iel est toujours de son côté et réagit dès qu’il pose ses mains. Mais il faudra encore attendre plusieurs semaines pour qu’il sente vraiment les coups de bébé, contrairement à moi.

Parfois, on oublie des choses entre les séances, on ne pratique pas forcément ensemble tous les jours. Mais Anthony joue du ukulélé très régulièrement pour bébé, même si les premières fois je ne suis pas sûre qu’iel entende grand chose.

On y apprend des techniques pour soulager quelques petites douleursde grossesse, comme celles de mes ligaments (oui, ça, ça continue). Anthony peut porter un peu bébé plusieurs minutes pour me soulager et l’inciter à remonter plus haut dans mon utérus. Cela fonctionne vraiment bien. On apprend à le bercer, à ouvrir mon bassin et à inciter bébé à aller plus en profondeur (bien que j’ai déjà un bébé très niché et peu visible de l’extérieur). 

Photo de Flora Vala

L’hypnose pour vaincre ma phobie du milieu hospitalier

En complément de la préparation à la naissance, j’ai décidé de faire quelques séances avec un sage-femme proposant de l’hypnose. Je rêve d’un accouchement le plus physiologique possible, mais je sais qu’on ne peut pas tout contrôler. Dans tous les cas, je devrais mettre les pieds dans un hôpital ou une clinique.

Le problème, c’est que je me sens mal dès que je mets les pieds dans le milieu hospitalier. Rendre visite à quelqu’un dans un hôpital est toujours une petite épreuve. Les odeurs et les aiguilles m’angoissent beaucoup. J’ai vécu une mauvaise expérience enfant.

Il m’apprend des techniques de visualisationpour me projeter dans un endroit qui me met à l’aise. Mais aussi des techniques pour atténuer la douleur… Pratique, vu que j’aimerais me passer de la péridurale.

Photo de Flora Vala

Poids et bidou durant le 2e trimestre de grossesse végane

Mon ventre passe inaperçu. Même à la fin du 2e trimestre, on croirait juste que j’ai un peu de gras, surtout au bureau. A la maison, le soir et le matin, mon ventre est plus rond. J’avoue que je suis assez frustrée par cette absence de ventre. Le côté positif est que je mets toujours les mêmes vêtements. Je peux même mettre une jolie robe que j’ai déjà dans mon placard pour le mariage zéro-déchet de mon amie Sophie.

Le poids de Myrtille est quant à lui pile dans la moyenne lors de la 2e échographie : 519 g.

Je n’ai pas pris de poids. Autant dire que ça inquiète mon entourage, mais la gynécologue est ravie. Apparemment, c’est mieux avec le diabète gestationnel. Je mange à ma faim, mais c’est vrai qu’en devant limiter les glucides, j’ai moins de chance de stocker des réserves.

Contrairement à ce que j’imaginais, je ne suis vraiment pas tentée de découvrir ton sexe. Je pensais que malgré mon envie de préserver le secret pour éviter des cadeaux genrés, ce serait difficile à tenir, curieuse comme je suis. Mais finalement non. Fille ou garçon, peu importe, je sais que je suis déjà attachée à Myrtille et c’est tout ce qui compte.

Le 3e trimestre est vite arrivée avec l’été, je vous partage la suite de ma grossesse végétalienne dans cet article.

Si vous aimez cet article, épinglez-le pour le sauvegarder et le partager !

Grossesse végétalienne 2 e trimestre

Reader Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimez ce blog ? Suivez-moi sur les réseaux !

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :