Les produits testés véganes/ Les recettes maison véganes/ Ma peau de végane

3 crèmes solaires véganes et naturelles

C’est l’été !  C’est agréable de se gorger de vitamine D, mais attention aux UV ! Le soleil est un allié si nous sommes bien protégé.e.s. La crème solaire est indispensable, mais il faut bien la choisir. Les produits contenus dans certaines ne sont pas très sains pour nous et encore moins pour les poissons et plantes aquatiques quand nous nous baignons.

Je vous présente 3 crèmes solaires véganes et naturelles.

crèmes solaires véganes et naturelles

La crème solaire Eco Cosmetic Surf and fun

Je prends toujours des indices 50 car j’ai la peau très sensible au soleil. Même en évitant les heures les plus ensoleillée, je brûle.

La crème Surf and Fun à la grenade et au macadamia d’Eco Cosmetic est un écran solaire minéral sans oxyde de zinc. Elle est également sans paraben, sans sels d’aluminium… Elle est végane et bio. Cette crème solaire ne présente pas de risque pour les plantes et animaux aquatiques. vous pouvez retrouver la liste complète de la composition sur le site où je l’ai commandé : Monde bio.

Conseil : Il ne faut pas oublier d’en remettre tous les deux heures et après la baignade, même si celle-ci est résistante à l’eau.

Mon avis sur la crème solaire Surf and fun

Les + : J’ai testé en Nouvelle-Zélande la crème Surf and Fun. Même si j’y suis allée au printemps, il y a eu de belles et chaudes journées. La Nouvelle-Zélande est placée sous le trou de la couche d’ozone, c’était donc primordial dans tous les cas de se protéger. Je n’ai pas eu de brûlure ! Je l’ai à nouveau utilisé en mai dans l’Hérault et la crème solaire a été très efficace également.

Les – : En revanche, la crème est teintée. Cela évite d’être tout.e blanc.he, certes, mais cela donne un teint un peu cuivré tirant sur le rouge et surtout elle tâche les vêtements ! Je suis toujours en train d’essayer de détacher mon short blanc. Je redoute qu’il soit définitivement teinté de marron…

Le Spray solaire Bioregena

En magasin bio, j’ai cherché en urgence une nouvelle crème solaire car je n’en avais plus. C’était trop long d’en commander et je voulais tester une autre marque après le problème de teinte avec la Surf and fun. J’ai trouvé la marque bioregena. Sur internet, il est écrit que la marque ne teste pas sur les animaux et après un peu plus de recherche, j’ai trouvé que le laboratoire Phyto-actif qui la produit venait de s’engager auprès de Sea Sheperd, Peta et la vegan society. La marque bioregena est en cours de certification. Ce n’est donc pas officiellement fait, mais je me suis dit que je pouvais faire confiance, faute de trouver un produit labellisé en boutique. En situation d’urgence, j’étais contente de trouver une crème solaire correspondant à mon éthique !

A base de filtre minéral, ce spray solaire à l’huile d’argan est nourrissant. Sans alcool, sans filtre synthétique, il ne contient que des ingrédients non nocifs pour nous et pour la population marine.

Si vous avez des doutes en voyant tous les noms derrière un produit, je vous invite à regarder sur le site La vérité sur les cosmétiques. Voici ce que donne la composition de cette crème passée au crible de la recherche INCI :

Mon avis sur le spray solaire bioregena 50 +

Les + : J’aime le format spray de cette crème solaire. Elle pénètre rapidement la peau ce qui évite d’être tout blanc (mais cela voudrait dire qu’il y a des nanoparticules et on ne sait pas trop les impacts que ça aurait sur la santé). Mon coup de cœur est son odeur ! Elle m’a bien protégé du soleil.

Les – : Le packaging. Le spray est dans une boîte en carton, ce qui n’est pas le cas pour la marque eco cosmetic. Le bouchon ne tient pas bien en place dans le sac.

La crème solaire maison

Il existe aussi la possibilité de la faire soi-même. J’étais un peu septique et j’avais peur au début avec ma peau réactive. J’ai pourtant testé il y a deux ans. J’ai testé le beurre solaire de Planet addict. Dans son article vous avez également plein d’infos sur la toxicité de certaines crèmes solaires et la pollution qu’elles engendrent.

Les + : La recette est économique. Sur le moment il faut investir pour les ingrédients, mais j’avais déjà la plupart, si ce n’est l’oxyde de zinc. Elle fonctionne très bien, à condition de l’utiliser rapidement (comme toutes les crèmes solaires en fait). Au bout d’un an, le beurre solaire n’est plus efficace. J’ai cramé (ça m’apprendra à jouer les fainéantes en ne voulant pas en refaire une…).

Les – : Il faut trouver un contenant adapté. J’avais quelques soucis pour la faire sortir de mon petit flacon en verre. Je pense qu’un pot plus large est plus pratique. Il faut ce qu’il faut pour se protéger, mais mes amis se sont bien moqués de moi sur la plage. J’étais très très blanche. Mais cela signifie qu’il n’y a pas de nanoparticules qui pénètrent notre corps, comme l’explique très bien Emma sur son blog Planet Addict.

Comme je me suis rendue compte qu’il me restait de l’oxyde de zinc non ouvert, je vais tester la version lotion.

Vous savez désormais tout sur les 3 crèmes solaires véganes et naturelles que j’ai testé ces dernières années.

Et vous, vous utilisez quoi pour vous protéger des rayons du soleil ?

No Comments

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :