Actus & livres/ Projets

Marine Cottet crée sa marque de cookies véganes : Les cookies de Lalou. Leur particularité ? Ils sont faits à base de pois-chiches ! Une recette végane et saine pour des cookies délicieux, garantis sans goût de légumineuses. A la tonka, tout chocolat ou au thé matcha et cranberries, il y a de quoi se régaler pour cette première gamme.

Cookies véganes en forme de coeur

Je suis tombée amoureuse des photos du profil instagram Healthy Lalou. C’est ainsi que j’ai découvert le crowdfunding pour soutenir cette marque végane naissante. Je ne l’ai pas encore goûté, mais 400 cookies ont été dévoré au SMMMILE ! Je pense que c’est plutôt bon signe.

Après avoir discuté avec Marine Cottet, co-fondatrice de la marque avec Séverin, j’ai encore plus envie de les déguster. On sent tout l’amour qu’elle porte aux choix des matières premières et à la création de ces biscuits sains, gourmands et sans gluten. Elle s’engage même avec du cacao issu du commerce équitable, des matières premières autant que possible en vrac et beaucoup de projets en tête pour valoriser les co-produit comme le jus de pois chiche (la fameuse aquafaba) restant après la cuisson.

Je vous laisse découvrir ce projet, à soutenir sur ulule (les contreparties valent le coup !) avec Marine.

Marine Cottet créatrice des cookies de Lalou

Marine, comment en êtes-vous arrivé à créer votre marque de cookies véganes et sains ?

Marine Cottet : J’ai un parcours en zigzag. J’ai fait des études d’ingénieur aéronautique. J’ai travaillé pendant un an et demi en conseil en management pour de grands groupes. Cela ne me correspondait pas. J’avais depuis toujours une passion pour la pâtisserie. Je suis devenue végétarienne il y a deux ans et je me suis intéressée à la cuisine végane car elle est très créative.

Il y a un an, j’ai passé mon CAP pâtisserie en candidate libre, sur un coup de tête. J’ai travaillé en parallèle de mon travail et je l’ai obtenu ! Mon projet s’est ensuite construit au fur et à mesure. Je suis très attachée à l’alimentation bien-être. Et j’avais du mal à trouver des biscuits sains et bons en magasins. Je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire…

Les cookies de Lalou véganes et sains

Pourquoi des cookies ?

M.C. : Cela s’est fait au cours de soirées. J’amenais des gâteaux de différentes sortes dont des cookies. J’ai fait des expériences avec des légumes aussi. Ce sont les cookies aux pois chiches qui ont bluffé des amis non véganes. Ils ont une valeur nutritionnelle intéressante, car je n’utilise pas d’huile par exemple : de la purée de cacahuètes ou d’amandes et c’est tout !

Pourquoi avoir recours au crowdfunding via Ulule ?

M.C. : Pour permettre à tout le monde de trouver nos cookies, il faut lancer la marque : Les cookies de Lalou. Pour cela, il faut beaucoup de fond pour les matières premières, le local… Nous n’avons pas de local à nous pour le moment. Nous produisons chez Volume Coworking à Paris. Il y a une cuisine professionnelle, mais à terme, ce n’est pas suffisant, notamment car je ne peux pas gérer les traces, de gluten par exemple, à cause des autres productions sur le même lieu.

cookies matcha véganes

Où pourra-t-on trouver les cookies de Lalou ?

M.C. : Nous démarchons des restaurateurs, petites épiceries, des lieux qui ont ce même souci que nous de l’écologie, des lieux à taille humaine. Nous allons également ouvrir une boutique en ligne pour assurer la livraison partout en France ! Cela est déjà prévu dans les contreparties de la campagne de crowdfunding. Même quand si l’on n’ habite pas Paris, on peut participer !

 

Pour soutenir le lancement des Cookies de Lalou, c’est jusqu’au 15 octobre 2017 sur Ulule !

Les cookies de Lalou

Contactez-moi !

Pour toute question, n’hésitez pas à m’envoyer un petit message

4 Laissez un petit mot

  • Reply
    Gwen
    11 octobre 2017 at 10 h 25 min
    Merci pour votre commentaire. Je vous souhaite de réussir le CAP et pour vos projets. 😉 Espérons effectivement qu’un jour ce genre d’examens demandent des connaissances en cuisine végétale. C’est pour cela qu’il y a encore beaucoup de travail pour les militants et les asso, il faut remonter jusqu’aux institutions et non pas convaincre uniquement des individus.
  • Reply
    Cricri
    5 octobre 2017 at 8 h 30 min
    Vraiment génial comme parcours ! Ça me parle d’autant plus que je prépare moi aussi le CAP Pâtissier en candidat libre et même si les recettes à connaître sont très bonnes ( elles sont disponibles sur https://patissier-libre.com/ ), il n’y en a aucune de vegane ! Espérons que ça change ! J’ai moi aussi beaucoup de projets une fois le diplôme en poche alors j’espère que ça marchera pour Marine et qu’on verra de plus en plus de success story de personnes qui ont le courage de se lancer. Merci pour cet article Gwen 😉
  • Reply
    Gwen
    4 octobre 2017 at 16 h 49 min
    Merci pour ton commentaire ou Mme Cookies 😉 J’espère que tu seras tentée de participer à ce beau et délicieux projet:p A bientôt !
  • Reply
    Samantine
    4 octobre 2017 at 12 h 34 min
    C’est vraiment un très beau projet c’est vrai que c’est un peu le parcours du combattant pour trouver des biscuits sains dans le commerce et cette initiative me parle beaucoup car dans mon ancien boulot on m’appelait Mme Cookies vu que je devais en faire tout le temps pour la carte du restaurant et que j’en offrais constamment aux collègues en testant de nouvelles recettes haha ! J’espère que son projet aboutira et je vais aller jeter un oeil sur ulule pour apporter ma contribution !
  • Laisser un commentaire

    20 Partages
    Partagez20
    Tweetez
    +1
    %d blogueurs aiment cette page :