Cuisine végane

« Encore un truc de bobo-écolo-friqué pour se faire remarquer! », entends-je déjà bougonner. Mais non, c’est du jardinage ultra-simple dans notre cuisine pour ajouter du croquant et du pep’s dans nos plats ainsi que dans notre corps. Ces merveilles passent entre mes dents dès le petit déj’ !

graines germees

Manger bien/mieux, varier son alimentation, faire le plein d’énergie… autant de raisons de craquer pour les graines germées. Et même moi qui n’est pas la main verte (même les cactus meurent chez moi – mais pas celui du boulot), j’arrive à en faire pousser sans difficulté !

J’ai commencé il y a quelques mois, par curiosité et après avoir lu un article d’Antigone xxi, que je vous conseille de lire pour en savoir plus sur ce procédé. J’ai commencé avec trois fois rien : un grand bocal qui avait contenu de la ratatouille (bio, de la marque Dia si vous voulez tout savoir), une gaze et un élastique pour cheveux. Il suffit de faire tremper les graines le temps indiqué (souvent une nuit) et de les rincer deux fois par jour minimum pour éviter la formation de moisissure. Petit conseil : laissez votre eau quelques minutes à l’air livre avant de l’utiliser pour faire germer vos plantes,  surtout si l’eau du robinet par chez vous est fort chlorée, cela va empêcher les graines de germer. J’utilisais avant une carafe d’eau filtrante, mais c’est pas si efficace qu’on nous le fait croire apparemment.

trempage graines
Au bout de quelques jours, voilà de jolies pousses vertes ! C’est en plus vraiment fascinant de voir la vitesse à laquelle ça grandit. Parfois, je pars le matin en me disant, un peu déçue,  » c’est nul ça pousse pas beaucoup » et après le boulot – pouf ! – elles sont prêtes.

Cric-croc sous les dents, me voilà accro !

Le fenugrec est la première variété à avoir rejoint ma table. J’ai adoré son goût légèrement épicé et son croquant, à tel point que j’ai commencé à en manger au petit déjeuner parsemé sur une tartine de tofu lactofermenté aux 5 baies à tartiner (un autre produit auquel je suis accro). Pourtant, I « have a sweet tooth » (comme me l’a fait remarqué une anglaise en me voyant acheter au Mark&Spencer 5 pots de Lemon Curd – quand je n’étais pas encore vegan et d’ailleurs même pas végétarienne) – je suis un bec à sucre comme on dit par chez nous. Désormais, un peu de salé le matin me fait plaisir, surtout si c’est pour manger des graines germées.

Évidemment, quand on me fait la remarque que les vegéta*iens mangent des graines, j’ai envie de faire ça :

Bon, là ça tombe un peu à l’eau, parce que : oui je mange des graines, mais ce n’est pas l’essentiel de mon alimentation et ça n’a rien à voir avec ce que mange nos copines les poules.

Les graines : un concentré d’énergie !

Bref, pour en revenir aux graines germées, celles-ci apportent des minéraux et oligo-éléments très intéressants, que l’ont soit végéta*ien ou non. Le fenugrec contient du phosphore et du fer, par exemple, ainsi que du calcium, l’alfafa – appelé aussi Luzerne, mais je préfère les sonorités du 1er -est riche en protéines et contient aussi du fer, du calcium, du phosphore, du magnésium (on dit que c’est la plus complète des graines à germer), la chicorée est riche en fibres, contient du potassium et du sélénium mais aussi de l’acide folique, les pousses de haricot mungo (ou soja vert) des vitamines A, C, B6 etc. Je ne vais pas vous faire une liste complète, mais sachez que vous trouvez ces informations sur le site mes-graines-germees.com.

ça pousse, ça pousse...

ça pousse, ça pousse…

J’ai donc déjà testé les graines citées ci-dessus et d’autres encore, seules ou en mélange déjà préparé (cela se trouve en magasin bio et ce n’est pas très cher surtout qu’avec un sachet vous en avez pour un moment). Vous pouvez les choisir pour leur goût – chéri trouve qu’elles ont toutes le même goût, mais il n’a pas de papilles gustatives – , leurs apports selon vos besoins, leurs couleurs (en général, elles font de jolies pousses vertes, avec le radis, une petite touche de rose colore l’assiette)… Sachez qu’en ce moment les graines poussent déjà beaucoup plus vite que cet hiver car il fait bien meilleur et le soleil plus présent leur permet de produire de la chlorophylle. Je vois nettement la différence !

Et depuis quelques jours, on m’a offert des germoirs en verre Germline. J’ai lancé trois productions en même temps ! Heureusement, les graines se conservent au frigo une bonne semaine et ça part assez vite si vous en devenez accro comme moi. Je suis très contente de mes germoirs jusqu’à présent. Le support permet de maintenir le bocal à 45° ce qui est bien plus pratique que de caser le pot contre un mur avec une assiette en-dessous pour récupérer l’eau. Un petit bémol cependant avec les graines de chicorée : elles sont trop fines et ont tendances à passer à travers les trous ; il faudra que je reprenne ma méthode avec la gaze pour celles-ci.

Que faire avec ses graines une fois germées ?

Graines germées dans un gaspacho, une petite touche croquante !

Graines germées dans un gaspacho, une petite touche croquante !

L’idéal est de les manger crues, vous pouvez les parsemer dans un plat de pâtes en fin de cuisson, sur une pizza juste au moment de servir, dans les burgers, sur des tranches de pains avec du houmous, dans les salades… C’est du plus bel effet, ça met de la couleur dans les assiettes et, en plus, ça intrigue et vous offre un sujet de conversation tout trouvé pour briser la glace en début de soirée. Il est aussi possible de faire cuire les graines germées (remarquez la belle transition avec la fonte de la glace), mais c’est dommage de perdre une partie de leurs qualités nutritionnelles.
Mes graines fétiches pour le moment sont : le fenugrec et le radis (tout mignon et un peu piquant).

J’aime moins : le blé germé. Ça fait assez herbe et je trouve les pousses un peu dures à mastiquer. Je les utilise surtout dans mes smoothies.

 

Contactez-moi !

Pour toute question, n’hésitez pas à m’envoyer un petit message

6 Laissez un petit mot

  • Reply
    Marguerite Verte
    18 juillet 2015 at 18 h 37 min
    Coucou! Je viens de découvrir ton blog et je le trouve très intéressant! Tes germoirs sont très jolis et semblent bien pratiques! J’en suis encore au stade des bocaux Mason avec un coton à fromage sur le dessus. Comme toi, je raffole du radis, c’est délicieux. Je vais tenter ma chance sous peu avec des lentilles, j’ai hâte de voir le résultat!
    • Reply
      Gwen
      20 juillet 2015 at 12 h 05 min
      Merci de ta visite ! Les bocaux avec un linge/coton/gaze dessus ça fonctionne très bien aussi. L’avantage du germoir c’est la petite cale pour le maintenir à 45°.
      • Reply
        Marguerite Verte
        20 juillet 2015 at 22 h 20 min
        Oui, j’envie tes bocaux pour cette raison. En ce qui me concerne, mes pots Mason tiennent en équilibre précaire en angle dans des bols de verre… Pas très stable, une chance que madame le chat ne s’amuse pas trop avec! Hihihi!
        • Reply
          Gwen
          21 juillet 2015 at 11 h 33 min
          Oui, surtout que les chats sont de sacrés curieux. Quand je mettais mon bocal en équilibre dans une assiette, c’était rare qu’il reste parfaitement en place, notre chat donnait des coups de pattes dedans.
  • Reply
    Azaé Pur
    18 juillet 2015 at 8 h 51 min
    Merci pour toutes ces infos qui vont m’être vraiment utiles! Je n’ai encore jamais essayé les graines germées mais ça ne saurait tarder!
    Bonne journée 🙂
    • Reply
      Gwen
      19 juillet 2015 at 19 h 33 min
      Tu vas te régaler !

    Laisser un commentaire

    14 Partages
    Partagez14
    Tweetez
    +1
    %d blogueurs aiment cette page :