Sep 252018
Mes 10 goûts étranges – my unpopular opinions

Je vous dévoile mes goûts et dégoûts étranges, mes opinions non populaires (my unpopular opinions). Saurez-vous si je déteste le chocolat, Harry Potter et la couleur bleue ?

Non. En fait, j’aime beaucoup de trucs « classiques », c’est pourquoi sur le moment je ne savais pas trop quoi faire de cette idée d’article sur les goûts et opinions étranges, même si j’avais très envie d’écrire un article plus personnel.

D’autant que ça dépend aussi de son entourage. Autant c’est considéré comme impopulaire de ne pas vouloir d’enfant dans la société en général, autant ça ne l’est pas du tout selon le cercle dans lequel on évolue. Moi, je me sens plus comme la pestiférée d’en vouloir parmi mes ami·es et même connaissances.

my unpopular opinions

J’ai découvert les unpopular opinions via Mango and salt. Celui de ma copine Ma conscience écolo m’a motivé à me jeter à l’eau. C’est l’occasion d’en apprendre un peu plus sur moi (si ça ne vous intéresse pas, je vous invite à regarder cette recette de cookies – les cookies c’est toujours une bonne idée).

My unpopular opinions

1. Je suis végane

betteraves coupées

Alors pour d’autres c’est de ne pas être végane l’ « unpopular opinions », sauf qu’il faut rappeler que nous sommes 5 % de végétariens et véganes (tout le monde confondu) en France. Globalement, ça se passe bien dans mon entourage. C’est plus compliqué dans le milieu professionnel (surtout en reportage en milieu agricole). Sans parler de la haine qui déferle sur les réseaux sociaux ou dans la vie réelle quand on participe à une manifestation (c’est souvent la faute à pas de chance de tomber sur quelqu’un comme ça), des montées en tension qui annulent un festival végane à Calais… Parfois, le simple fait de manger différemment à une table suffit pour lancer un débat que je n’ai pas amené. Mais je vous rassure, je le vis très bien d’être végane. Je crois même que je me sens beaucoup mieux depuis.

2. Je n’aime pas la mayonnaise

Je déteste la mayonnaise. Vraiment entre elle et moi, ça ne colle pas. Quand je n’étais pas végane, on me disait toujours : « Mais tu n’as pas goûté la recette maison de ma maman/ beau-père/ grand-mère ! ». Toutes les recettes maison sont encore pires pour mon palais que les versions industrielles. C’est une telle répulsion que ça me donne mal à la tête. Du coup, si je n’aime pas une mayo végane, il y a de fortes chances qu’elle plaise beaucoup aux amateurs de mayonnaise classique. Parce que oui, je n’aime pas, mais je ne peux pas m’empêcher de goûter de temps en temps des marques véganes. Je peux changer d’avis, on ne sait jamais. Mais pour le moment à chaque fois ça finit pareil : non, ça ne passe pas. J’en ai des frissons, juste en repensant au goût en écrivant ces lignes.

3. Je ne supporte pas la violence dans les films et séries

femme serrant ours en peluche

Je sais, ce sont des fictions, mais vraiment je ne peux pas. La violence me met à l’aise. Je la supporte mieux dans un univers fantastique et dans une limite raisonnable. J’ai dû mal avec les films de Quentin Tarantino à cause de ça, je me suis arrêtée à la saison 3 de Game of thrones aussi pour cette raison (la scène de torture m’a achevé), je n’ose pas regarder Dexter ou Breaking Bad pour ces raisons.

Ne parlons même pas des films d’horreur ou gore, je ne peux pas. Je suis déjà partie de chez un ami parce qu’il en diffusait un et ne voulait pas arrêter. C’est la même chose en fait pour les livres, mais c’est plus simple de choisir sa lecture personnelle. J’ai l’impression que l’on est beaucoup moins jugé sur ses lectures, peut-être aussi parce qu’on n’en parle moins alors que les séries et films sont un grand sujet de conversation.

4. Je n’aime pas les intrigues policières

Que ce soit en livre ou un film, il faut vraiment un scénario à part pour me captiver avec une intrigue policière. Les seules séries que j’ai pu regarder de ce type, c’était pour les personnages et absolument pas pour les enquêtes qui m’ennuient. La plupart du temps, je ne trouve jamais le coupable, même quand c’est évident, c’est peut-être ça qui me frustre. C’est le genre de livre que j’ai envie de commencer par la fin. S’il est écrit non uniquement pour tendre vers cette résolution, c’est possible que je sois accrochée. Je retente régulièrement parce que j’essaie de temps en temps de me confronter à d’autres choses pour sortir de ma zone de confort (mais c’est dur de la quitter, avouons).

5. J’aime les vêtements colorés, surtout les collants

collants de toutes les couleurs

Ce n’est pas forcément impopulaire, mais je vois plus souvent des gens en noir autour de moi que des vêtements bariolés. J’adore les collants de couleur (bien flashy), j’ai beaucoup de robes et une seule noire (avec des pois à paillettes), des chaussettes à motifs colorées, une jupe vert, un short bleu et rose avec des chevaux de manège dessus, des t-shirt avec des motifs Disney dessus et même une paire de baskets avec des feuilles et des fleurs roses.

Si je m’écoutais, je crois que je pourrais associer plein de couleurs dépareillées et sortir comme ça. Une petite voix me le déconseille le matin et j’essaie de rester sobre. Dans la catégorie vêtement, il faut savoir aussi que je peux passer de la petite robe bleu roi avec talon le lundi, à la salopette sarouel et baskets le lendemain et surtout l’hiver, j’habille mes gambettes de toutes les couleurs !

6. J’aime les comédies romantiques et les comédies musicales

Ce n’est pas vraiment impopulaire, disons que c’est plus le genre de trucs qu’on n’ose pas avouer.

J’adore regarder des films qui finissent bien ou des histoires d’amour (même qui finissent mal, même si je préfère avec un happy ending). Parfois, j’ai simplement envie de me détendre et même si je sais la chute du film dès le début, ça ne gâche pas mon plaisir. Si je suis malade ou déprimée, Bridget Jones est mon alliée.

Le top du top, ce sont les comédies musicales. J’adore Grease, Cry Baby, Hair Spray, Lalaland, New York Melody… J’ai envie de danser et de sauter partout.

7. J’aime manger du houmous au petit-déjeuner et le beurre de cacahuète avec de la confiture

J’adore manger du salé le matin. C’est même en fait ce qui me cale le plus pour la journée. Mais je n’ai pas assez le réflexe de me préparer des stocks de houmous ou de fromage végétal. Du coup, je troque cette envie contre du beurre de cacahuètes avec de la confiture. J’aime moins le sucré qu’avant, mais avec le beurre de cacahuète, tout passe.

8. Je ne porte pas de soutien-gorge

femme heureuse

Cela fait trois ans que je vis sans soutien-gorge. C’est tellement une évidence pour moi que c’est une amie qui m’a soufflé l’idée pour cet article. C’est l’article le plus populaire du blog d’ailleurs, celui qui amène des gens avec des recherches étranges depuis un moteur de recherche. Vous pouvez y lire tout mon ressenti du début à aujourd’hui puisque je l’ai mis à jour récemment.

Quand on voit les commentaires de certains articles sur le net, il y a du boulot pour faire accepter que les femmes ont le droite disposer de leur corps comme elle le désire. La poitrine étant très sexualisée, apercevoir un téton féminin offusque davantage que celui d’un homme (pourtant, il arrive qu’ils pointent également, tout comme on peut les voir à travers une chemise blanche…). Et l’argument sur la gravité, je pense que c’est le pompon. Ces messieurs ont-ils besoin d’un soutien testicules sous peine qu’ils trainent sur le sol ?

9. Je suis du matin et pas du tout du soir

Je ne tiens pas le soir. Depuis un  ou deux ans, je dirai qu’il y a du mieux, j’arrive à tenir à certaines fêtes jusque 2 ou 3h du matin. Le soir, je suis fatiguée. J’ai juste envie de lire et de dormir. Il me faut mes 8 h de sommeil, mais après le matin je suis en forme. Dès que le réveil sonne, je me lève. Je n’arrive pas à traîner au lit. Même le week-end, je ne fais pas de « vraie » grasse matinée. J’ai tendance à rester plus au lit depuis que je suis avec mon chéri, mais je suis toujours la première levée.

Je suis très active dès le matin. Je peux tout de suite préparer (beaucoup) parler (ce qui peut être énervant pour ceux qui ne sont pas du matin),  le petit-déjeuner, lancer une lessive, allumer mon ordi pour écrire… C’est souvent le matin que je suis la plus productive. Du coup, même si je ne suis pas adepte du miracle morning (parce que sinon je ne vous raconte pas le décalage avec mon mari couche tard), j’ai décidé de me lever un peu plus tôt pour prendre le temps d’écrire le matin parce que le soir ça coince souvent.

10. J’adore l’ASMR

Vous ne connaissez pas l’ASMR ? Mais si… ce sont ces gens bizarres qui chuchotent collés à la caméra, pschittent de l’eau, frottent leurs doigts, mangent des trucs… et leurs vidéos ont des milliers de vues !

Je fais partie des gens qui regardent ces vidéos (sauf celle où les gens mangent – j’aime pas du tout) qui provoquent une réponse maximale sensorielle autonome. En gros, ça me fait des chatouillis dans le cerveau. C’est ultra agréable et ça me détend. J’en écoute la journée au boulot pour me détendre ou me concentrer sur une tâche, le soir chez moi en cas d’insomnie.

Pour tester, il vous faut un casque et du calme pour bien vous immerger. Il existe de nombreux sons déclencheurs et nous ne sommes pas tous réceptifs aux mêmes. J’ai parfois du mal avec les role play. J’adore les vidéos de massage d’oreilles et les chuchotements. Mais tous les gens que je connais n’aime pas l’ASMR, voire déteste carrément.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur l’ASMR et son fonctionnement, je vous invite à lire cet article de Slate.

Bonus :

 

Je me maquille très rarement. Je n’ai commencé à me maquiller que pour quelques soirées en terminal et surtout à la fac, mais jamais pour la journée. Aujourd’hui, il m’arrive de mettre un trait de crayon khôl de temps en temps pour aller au bureau, mais c’est quand j’ai envie d’un coup. Je peux aussi très bien me rendre à des soirées sans me maquiller. Le maquillage, c’est plus pour moi un accessoire de déguisement. Si je me mets du noir sous les yeux, c’est un peu en mode guerrière pour affronter la journée. J’adore me maquiller quand c’est pour aller avec un costume (par exemple un arc-en-ciel quand je deviens une licorne). déguisement licorne

Et vous, quels sont vos unpopular opinions ? 

Reader Comments

  1. Merci Julie pour ton commentaire qui m’a fait rire. Désolée pour la Mayo et l’astre. J’espère que tu m’aimes toujours quand même :p
    Le mariage notre entourage l’attendait donc carrément popular là haha Concernant, les chats on a pas mal de personnes qui en ont aussi, après comme pour tous les groupes y a la « team » chat et la « team » chien. Le mari au chômage, on l’aborde pas très souvent alors je ne saurais dire…

  2. +++ gens en couleurs sombres qui ont peur des couleurs
    +++ violence dans les films et series, beurk
    +++ make up et soutien gorge, mes tetons biberons de maternité revivent trop
    +++ évidemment.. vegane 🙂
    +++ enfants: un sourire de plus et une personne bienveillante et empathique de plus dans notre si courte vie n’est pas de refus ! Elevée dans l’éthique, avec amour et respect envers cet enfant évidemment, … que ceux et celles qui nous critiquent ou nous rejètent pour ça, aillent voir un psy, étudient un peu mieux l’anthropologie, leur histoire familiale et la notre si ils/elles veulent avoir leur mot à dire, … et qu’ils/elles se mettent un peu a la méditation 🙂

    par contre omg pour la mayonnaise je suis choquée et pour les videos asmr

    Ps: le mariage, la famille chats et le mari au chomage ca va pas trop unpopular ? Moi unpopular a fond autour de nous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimez ce blog ? Suivez-moi sur les réseaux !

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :