Actus & livres/ Autres livres

Découvrez Pouiki, un livre pour enfant joliment illustré. Pour faire découvrir en douceur la réalité de l’élevage, mais aussi montrer qu’une autre voie est possible, cet album est idéal.

Je vous avais parlé de Pouiki au moment du crowdfunding de son autrice Stéphanie Valentin. Vous pouvez y retrouver une interview qui explique la genèse du projet et son objectif.

J’ai offert Pouiki à ma sœur âgée de 10 ans et à ma nièce de six ans. J’ai eu un retour très positif de ma sœur (je n’en ai pas reparlé avec ma nièce). Elle est végétarienne et était donc déjà sensibilisée au sujet. Je pense que c’était surtout l’occasion de mettre des mots sur ce qui se passe en élevage. Même si elle savait en gros ce qui s’y passait, je n’avais jamais parlé avec elle en détails.

Apparemment, elle était déjà pas mal renseignée. A 10 ans, youtube ne semble pas avoir de secret pour elle. Je me souviens qu’à son âge je regardais surtout les dessins animés. Et il y a 18 ans, j’étais probablement plutôt en train de regarder Tarzan au cinéma ou Mulan en VHS. Le végétarisme, je ne connaissais pas du tout.

Présentation du livre Pouiki

L’histoire de Pouiki

Pour ceux qui n’auraient pas envie de regarder la vidéo, pour résumer Pouiki est un petit cochon d’élevage. Il a bien vite la queue coupée, les dents meulées… Engraissé, il est envoyé à l’abattoir. Il se casse une patte et est laissé seul dehors, car trop lourd pour être transporté jusqu’à la chaîne d’abattage. C’est là que Vega vient le récupérer et lui offre une seconde vie dans un refuge.

Si l’histoire raconte la réalité, les situations ne sont jamais traumatisantes pour l’enfant. Le cochon est triste, on sait qu’il a mal, mais on ne verra pas de sang. La mouche qui l’accompagne aide également à transcrire les émotions de Pouiki. C’est justement la force de ce récit : l’enfant comprend que comme lui l’animal ressent. Il a peur, il est triste, il se sent seul, puis il découvre le bonheur de la liberté.

L’histoire de Pouiki se termine donc sur l’espoir d’un monde meilleur. On a envie d’agir après ce beau récit.

Même en tant qu’adulte, j’ai trouvé le récit très bien écrit, avec des rimes qui donnent du rythme. On retrouve un peu l’esprit de la comptine qui a été écrite sur Pouiki par l’autrice, avant la sortie du livre. Les images sont travaillées avec des détails à observer avec l’enfant.

Si vous souhaitez acheter ce livre, rendez-vous sur le site de veganimo.

Contactez-moi !

Pour toute question, n’hésitez pas à m’envoyer un petit message

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

25 Partages
Partagez25
Tweetez
+1
%d blogueurs aiment cette page :