Cuisine végane/ Restaurants

Repas végane aux Corderies en Baie de Somme

Pas toujours facile de manger végane à la mer. Je vous parle de mon expérience au restaurant gastronomique des Corderies à Saint-Valery-sur-Somme. Un régal pour les papilles !

La plupart des restaurants proposent des moules, autres coquillages et poissons. En Baie de Somme, vous avez aussi le choix avec du mouton des prés salés selon la saison. Même si j’adore aller à la mer, toute cette souffrance me déprime un peu. J’ai cherché où je pouvais manger dans le coin et je me suis souvenu que l’on m’avait dit beaucoup de bien du chef Sébastien Porquet aux Corderies à Saint-Valery-sur-Somme.

restaurant les corderies

Le prix

Autant vous dire tout de suite que ce n’est pas le genre de restaurant que je fréquente habituellement. Nous avons battu notre record de facture… J’avais déjà testé La table du marais à Amiens qui proposait un menu à 35 € par personne et qui est très bien également ; ainsi que le Gentle Gourmet que je vous conseille aussi.

Aux Corderies, nous avons eu un menu surprise en 5 services à 50 € par personne. Ce n’est clairement pas pour toutes les bourses. Nous avons choisi de faire une petite folie, en contre-partie nous allons faire plus attention le reste du mois en faisant les courses (ce qui ne fera pas de mal d’ailleurs parce que même si manger végane coûte moins cher, certains ingrédients spécifiques peuvent faire grimper le ticket de caisse).

Est-ce guindé ?

J’avais réservé et prévenu que j’étais végétalienne. D’emblée, la personne au téléphone m’a dit que le chef s’adaptait à toutes les demandes, qu’il n’y avait aucun problème. Avec chéri nous avions une petite angoisse quant au code vestimentaire parce qu’en week-end nous n’avions pas spécialement prévu des vêtements « habillés ». Enfin, surtout moi en mini short et débardeur et avec une sandale abîmée… Heureusement, nous n’avions pas sorti les sarouels (nous sommes tellement à l’aise dedans!). Globalement, les gens étaient plus habillés que nous dans le restaurant, sauf un couple. Mais personne n’a eu l’air de nous regarder de travers. Nous avons été très bien reçu et nous sommes finalement sentis plutôt bien dans les lieux joliment décorés. Le service est très avenant sans être trop présent.

Des fleurs à l’honneur de ce repas végane

Nous avons eu en plus des 5 services des mises en bouche et des pré-dessert (je ne savais pas que ça existait pour être honnête). Le chef cuisine des produits locaux de qualité et ça se ressent sur les papilles ! Nous avons pu découvrir de belles alliances de saveurs, notamment avec des fleurs comme celle de fenouil au goût anisé, d’ail légèrement piquante, la monarde violette, la rose trémière, la bourrache, la lavande…

Les mises en bouche véganes

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En mise en bouche, j’ai pu savourer des tomates cerises avec du basilic et une crème basilic, une mousse de betterave et graines de lins torréfiés, un gaspacho de concombre avec des fleurs d’ail (coup de coeur pour cette soupe froide légèrement piquante). Le pain était à la salicorne.

Les plats véganes

Ce diaporama nécessite JavaScript.

De belles tomates grillées bien tendres avec des fleurs de fenouil, salade et coriandre ; du quinoa avec des haricots croquants surmontés de monarde et carpaccio de radis rose très doux ; caviar d’aubergines chaud (divin) avec champignons shiitakés tendres et savoureux, le tout accompagné d’herbes et de fleurs locales ; lentilles accompagné de navet, oignon, roquette, rose et purée de carottes.

Eau de Bouleau

Le serveur nous a servi une eau de bouleau avant le dessert, celle dont je vous ai déjà parlé il y a quelques mois dans un article. Chéri qui n’est pas végane a prix du miel, servi avec les alvéoles et si je vous raconte ça c’est que tout de suite le serveur m’a demandé si j’en mangeais et j’étais étonnée que, pour une fois, quelqu’un pense qu’un.e végétalien.ne ne consomme peut-être pas de miel. L’autre serveur est même venu me demander plus de précision : « Je ne consomme aucun produit issue de l’exploitation animale, ce qui inclut le miel, en effet ». Je vous invite à lire cet article de l’Association végétalienne de France si vous souhaitez savoir pourquoi (j’y ai beaucoup réfléchis aussi avant de comprendre ce qui se cache derrière la production de miel que j’adore pourtant).

Desserts véganes

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour le dessert : boule de crème végétale à la lavande avec des pétales de rose et une fleur de bourrache ; crème au thé et fleur de monarde (Chéri a dit qu’il pourrait se nourrir exclusivement de ça) et pour finir sorbets fraise et citron délicieux avec coulis de groseilles et plein de fleurs.

Il y a juste eu un petit couac avec le dessert. Au début, on m’avait amené du chèvre à la confiture de fraise. Du coup, ils ont improvisé quelque chose et le chef est venu s’excuser en personne. Il utilise en effet de la crème végétale, mais il avait oublié que je ne consommais pas de chèvre. Rien de bien grave puisque mon dessert était très bon.

Mon avis global

En bref, un très bon restaurant qui ne faillit pas à sa réputation avec un vrai chef capable de proposer de belles et bonnes créations végétales. Il faut dire que j’aime beaucoup les plats avec des fleurs et que j’étais amplement comblé sur ce point ! Ce n’est pas de la cuisine de tous les jours, ce sont vraiment de beaux plats que l’on n’a pas l’habitude de manger et pour moi, aller au restaurant c’est aussi ça : découvrir de nouvelles saveurs, tester ses papilles, prendre le temps de déguster et de se laisser voyager. Vous savez que j’aime aussi les plats de street/junk food (comme ceux en Écosse), mais de temps à autre, c’est agréable de changer.

Si les plats paraissent petits au début, compte tenu de la quantité servi, nous avons été largement rassasiés. Ce n’est pas un restaurant que je pourrais fréquenter régulièrement, mais pour un plaisir des papilles, une occasion spéciale, c’est un lieu que je garde dans ma mémoire.

Et vous, des souvenirs de bon restaurant à partager ?

5 Comments

  • Reply
    J'ai testé un repas végane à La table de Florensac - Un courant de vert
    19 juin 2017 at 12 h 02 min
    […] Repas végane aux corderies en Baie de Somme […]
  • Reply
    Un Trésor dans mon placard
    25 août 2016 at 18 h 43 min
    Wow, vous avez du vous régaler! En tout cas j’en ai l’eau à la bouche 🙂
    Bises
    • Reply
      Gwen
      26 août 2016 at 9 h 38 min
      Merci ! Oui, c’était vraiment bon ! Bises
  • Reply
    Fred
    25 août 2016 at 12 h 42 min
    Hum… Miam Miam !! Cela donne envie, mes papilles se réveillent rien qu’en lisant ton article.
    J’ai eu l’occasion de déjeuner dans un petit restaurant végane sur le bord de la plage à Saint-Malo au mois de juillet, et ce mois dans un restaurant sur Laval qui propose à sa carte des menus végétaliens. Je me suis régalée et je suis ravie de voir que de plus en plus de restaurateur se mettent au vert .
    Au passage, j’en profite pour te féliciter pour ton ouvrage ! J’ai dévoré ton livre ! Merci pour tous tes partages !!
    • Reply
      Gwen
      25 août 2016 at 14 h 55 min
      Merci pour ton message !
      Oui, c’est vrai que de plus en plus de restaurateurs s’y mettent ! Je vois ça avec la mobilisation VegOresto dont je fais partie. Mais c’est un peu plus lent par chez moi j’ai l’impression. 🙁
      Heureuse que tu aies aimé mon livre !
      A bientôt !

    Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :