Actualités véganes/ Vie végane

Mon retour sur le SMMMILE vegan pop festival

Le SMMMILE Vegan Pop Festival s’est tenu au parc de la villette à Paris du 16 au 18 septembre 2016. Un événement convivial pour faire connaître le mode de vie végane avec des stands et de la musique.

J’avais soutenu sur kisskissbankbank le projet SMMMILE. J’ai pu ainsi assister à un concert. Comme j’avais un événement familial ce week-end là également, j’ai choisi la soirée d’ouverture. Je ne peux donc pas vous parler de l’ensemble du festival, mais au moins de ce que j’ai vu. J’ai fait de belles rencontres et j’ai bien mangé (c’est un point très important !).

smmmile vegan pop festival

Le parc de la villette

Co-produit par le Trabendo et soutenu par Arte, cette 1re édition du SMMMILE était l’occasion de promouvoir le véganisme autour d’un événement festif. Le lieu est bien choisi, il y a pas mal de passage dans ce grand parc et peut-être que cela a permis à certaines personnes de s’aventurer sur le village végane ou sur l’esplanade « soundsystem ». Pour ma part, j’ai apprécié me promener dans ce parc dont je ne connaissais finalement que le côté « Cité des Sciences ». Le soleil n’était pas au rendez-vous, mais cela ne nous a pas empêché de profiter de la terrasse couverte de la Petite Halle vendredi soir et de déambuler le samedi midi entre les stands.

smmmile-concert

La soirée d’ouverture

Vendredi soir, nous sommes arrivés un peu en avance. Nous avons ainsi pu discuter avec Ninna Pouladaki qui fait de jolis masques. Nous nous sommes offerts notre animal totem, un renard pour moi, un hibou pour Chou. Un petit passage sur le stand de l’Association Végétarienne de France et nous sommes repartis avec une petite frise rappelant où trouver les minéraux et oligo-éléments essentiels. Parfait pour décorer la cuisine !

Ensuite, nous avons pu écouter Arendel, Ok Lou et le Cabaret Contemporain. C’était un peu trop électro pour moi. C’était sympa, mais nous n’avons pas plus accroché que ça. Nous avons passé un bon moment, confortablement installés dans une banquette de la Petite Halle.

Nous avons mangé une pizza forestière, préparée par Cuisin’Ethik. Elle était vraiment délicieuse ! J’ai seulement regretté l’absence de dessert car j’avais encore un peu faim et aussi parce que c’est ce que j’ai le plus de mal à trouver en mangeant à l’extérieur. C’est mon petit plaisir quand nous nous rendons à un événement végane ou dans un restaurant végane. Nous avons discuté avec deux jeunes filles venant de Belgique et récemment devenues véganes. C’était un bon moment. C’est aussi ça que j’aime dans ce genre d’événement : les rencontres.

ninna-masques

Le village végane

Nous sommes revenus le lendemain afin de découvrir le village végane. Cela a été l’occasion de découvrir la boutique de sacs véganes et produits en France Magnethik. Les matières sont issues du pétrole en revanche, mais le processus est garanti écologique avec recyclage des produits utilisés, des teintures non toxiques… Un peu plus loin, j’ai craqué sur du yogi tea en vrac (pour le plus grand bonheur de ma collègue avec qui je le partage).

Je ne me suis pas arrêtée chez Lamazuna, mais je vous encourage fortement à lire mes articles sur leurs produits qui sont vraiment supers. Nous avons discuté avec Greenpeace, la coopérative d’électricité Enercoop qui propose une électricité issue uniquement des énergies renouvelables (éoliens, photovoltaïques…), les bénévoles de la Veggie Pride (à laquelle je participe en tenant un stand le 8 octobre)…

Et j’ai enfin testé la cuisine du restaurant 42 degrés ! En entrée : un houmous de betteraves pour moi, un rouleau de saison pour Chou. En plat : une part de lasagnes crues, une part de pizza pour lui. Et en dessert : une crème onctueuse banane cacao cru. Au début, nous avions peur d’avoir encore faim et cela nous a finalement bien calés jusqu’au soir ! Et c’était très bon.

soundsystem

L’esplanade soundsystem

Un deuxième espace en plein air accueillait d’autres stands de nourriture (j’aurai voulu tout goûter…), des couronnes de fleurs… et un plateau DJ fonctionnant grâce à l’énergie solaire et aux muscles des spectateurs qui pédalaient pour charger la batterie. J’ai trouvé ça vraiment sympa. J’avais déjà entendu parler de ces systèmes, mais je n’en avais jamais vu en fonctionnement. Une bonne motivation pour faire un peu de sport !

Il y avait également des démonstrations culinaires auxquelles nous n’avons pas pu assister malheureusement, faute de temps, un espace enfant, une conférence… C’était vraiment un chouette festival, même si nous n’avons pas pu tout voir. J’espère qu’il y aura une 2e édition à laquelle je pourrais participer tout le week-end !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et vous, vous y étiez ? Ça vous plairait qu’il y ait plus de manifestations de ce genre ?

4 Comments

  • Reply
    Malaury
    30 septembre 2016 at 14 h 09 min
    Il se passe tellement de choses à Paris ! Mais je suis tellement trop loin ! Je rate encore l’édition du VeggieWorld et c’est triste 🙁
    Autant dire que je savourerai le jour où j’assisterai à un événement vegan…!
    • Reply
      Gwen
      3 octobre 2016 at 9 h 37 min
      Oui, c’est vrai que beaucoup de choses sont concentrées dans la capitale. J’ai la chance de ne pas habiter très loin. Mais les initiatives « en province » se développent, ne désespérons pas 😉
  • Reply
    Ena
    23 septembre 2016 at 15 h 04 min
    J’aurais adoré y aller!! J’habitais pas loin de la Villette à Paris, c’est un chouette endroit!
    • Reply
      Gwen
      25 septembre 2016 at 16 h 37 min
      Oui, j’y retournerai !

    Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :