Browsing Tag:

naturel

Les produits testés véganes/ Les recettes maison véganes/ Ma peau de végane

3 crèmes solaires véganes et naturelles

C’est l’été !  C’est agréable de se gorger de vitamine D, mais attention aux UV ! Le soleil est un allié si nous sommes bien protégé.e.s. La crème solaire est indispensable, mais il faut bien la choisir. Les produits contenus dans certaines ne sont pas très sains pour nous et encore moins pour les poissons et plantes aquatiques quand nous nous baignons.

Je vous présente 3 crèmes solaires véganes et naturelles.

crèmes solaires véganes et naturelles

Continue Reading…

Vie végane

Le liège, une alternative végétale au cuir

Cet été, j’ai découvert le liège ! Oui, je connaissais bien sûre pour les bouchons, mais là je vous parle de cette matière utilisée pour des bijoux, des sacs, des ceintures, des portefeuilles… Une alternative végétale au cuir résistante, douce et aux motifs très jolis.

Quand on devient végane, on oublie l’idée de porter la peau d’un animal mort. En plus d’être à l’origine de souffrances animales, le cuir est une industrie polluante qui empoisonne la terre, mais aussi les êtres humain.e.s qui le travaille.

bracelet en liège

Continue Reading…

Ma peau de végane/ Vie végane

Un maillot de bain éthique pour l’été

C’est l’été ! Peut-être prévoyez-vous d’aller à la plage, de profiter d’une piscine, de plonger dans l’eau fraîche d’un lac… ou tout simplement de bronzer sur un transat dans le jardin. Toutes les boutiques ont sorti les maillots de bain, mais si vous cherchez un maillot de bain éthique et autant que possible dans un tissu durable, non issu du pétrole… ça peut vite devenir compliqué. Voici quelques sites que j’ai explorés pour choisir le mien…

maillot de bain ethique

Le soleil est enfin là et je pars une semaine dans le sud, l’occasion de tester mon nouveau maillot de bain éthique ! J’adore nager et je pourrais rester des heures dans l’eau. Mon précédent maillot de bain commençait à être abîmé et surtout… je le perds, car il est devenu trop grand. Il était plus que nécessaire d’investir dans un nouveau. Mais, je ne voulais pas n’importe lequel. Je voulais maillot de bain éthique, avec des matériaux naturels autant que possible et qui pourtant ne coûterait pas trop cher.  J’ai donc exploré internet à la recherche de ce bout de tissu. Mais tout d’abord, quelques explications…

Pourquoi rechercher un vêtement éthique ?

Vous avez tous dû entendre parler des conditions de fabrication des vêtements dans certains pays. En 2013, l’effondrement du Rana Plaza au Bangladesh, suite aux vibrations des générateurs mis en place suite à une coupure d’électricité, avait mis en lumière les conditions de travail des ouvriers du textile payés moins de 30€ par mois. Plus de 1 100 morts, des accords signés par les marques pour redorer leur blason… Mais il semblerait que les choses aient finalement peu évolué. Un jean sur dix provient du Bangladesh et  « sur un T-shirt vendu 29 euros en Occident, l’ouvrier asiatique qui l’a fabriqué gagne 18 centimes, estime l’ONG Fair Wear Foundation.  » C’est le prix à payer pour des vêtements peu chers (et même pour ceux de grandes marques parfois en fait).

En 2014, 3 jeunes norvégiens avaient découvert l’enfer de la fabrication de leurs vêtements au Cambodge. L’émission de télé-réalité Sweat Shop – Deadly Fashion diffusée en 2015 est toujours visible gratuitement  sur le site de l’Aftenposten, sous-titrée en anglais.

Il existe des labels pour « consommer responsable », vous pouvez avoir plus d’informations à ce sujet sur le site du Collectif Étiquette sur l’éthique.

Pourquoi rechercher des fibres naturelles ?

La pollution

75 % des fibres dans le monde sont synthétiques et donc issus de l’industrie pétrolière. Nous savons tous qu’il s’agit d’une ressource polluante et limitée. Mais attention, fibre naturelle ne rime pas toujours avec non-pollution. Le coton est en effet un grand consommateur de pesticides… C’est pourquoi il vaut mieux le choisir bio, pour l’environnement, mais aussi pour ceux qui le cultivent et pour soi.

70 % des cours d’eau en Chine sont pollués par l’industrie du textile et 70 millions de barils de pétrole sont nécessaires à la production du polyester chaque année. L’application Mytwist (dépôt vente de vêtement) a réalisé une infographie à ce sujet. Et toutes les substances chimiques (dont les colorations) qui polluent les eaux au moment de la création des vêtements, qui sont ingérées par les poissons, contaminent aussi nos eaux lorsque nous lavons nos vêtements… D’où l’importance de se renseigner aussi sur la coloration des fibres, même naturelles.

https://www.flickr.com/photos/iloasiapacific

https://www.flickr.com/photos/iloasiapacific

La santé

Phtalates qui peuvent perturber le système reproducteur et ont à haute dose un impact sur le foie et les reins, colorations susceptibles de libérer des substances cancérogènes, éthoxylates de nonylphénol (NPE) – classée substance dangereuse prioritaire par l’Union européenne -… voilà les beaux mélanges que l’on retrouve dans les textiles. Greenpeace a mis en 2012 en évidence « Les dessous toxiques de la mode » au cours d’une enquête sur plusieurs grandes marques. Tous ces produits passent par notre peau et nous portons des vêtements la plupart du temps…

Consommer moins

Le but de l’infographie de Mytwist est aussi de sensibiliser à la surconsommation. Combien de vêtements avez-vous dans votre armoire et combien en portez-vous réellement ?

Opter pour un vêtement de seconde main est aussi un geste pour l’environnement. J’ai d’ailleurs testé une « troc party » il y a quelques jours. J’avais plein de vêtements mis de côté depuis plusieurs mois, j’en ai laissé une trentaine à la troc party et le reste est (enfin) déposé dans un Relais. Même si ce n’est pas encore abouti, j’aspire à une garde-robe plus minimaliste. Gain de place, geste pour l’environnement, choix plus consciencieux des nouveaux achats indispensables… ce n’est que du positif pour moi !

Il existe de nombreux sites pour acheter ou vendre ses vêtements et vous avez peut-être une recyclerie près de chez vous. C’est l’occasion de renouveler votre garde-robe sans trop de frais et en faisant un geste social (ce sont des personnes en insertion qui y travaillent) et environnemental. Quand on vous dit qu’aider les autres, c’est aussi s’aider soi-même ! 😉

Maillot de bain Luz

Mon maillot de bain Luz Collections

J’ai trouvé mon bonheur chez Luz, dans les articles soldés. Un maillot de bain éthique et moins nocif pour l’environnement tout en ayant le choix du modèle. Les coupes et les couleurs sont très sympas.

La marque utilise du coton bio (à 93%, combiné avec 7% d’élasthane), certifié GOTS et respecte les principes du commerce équitable.

Source : ecocert.com

Source : ecocert.com

Le label interdit les solvants aromatiques ou halogénés, le chlorophénol, les détersifs, le formaldéhyde, les OGM, fongicides ou biocides. Les métaux lourds et les colorants contenant des métaux lourds, le PVC pour les accessoires comme les boutons…

Il est possible d’acheter sur la boutique en ligne ou en boutiques physiques, notamment à Paris. Les frais de port sont de 6 € environ et la livraison a été très rapide pour moi.

Les prix sont assez variables, si vous avez un petit budget, visez les articles soldés, comme souvent pour les boutiques éthiques.

Maintenant, il ne me reste plus qu’à le tester en situation ! Je ferai une mise à jour de l’article pour donner mon avis à l’usage.

D’autres boutiques en ligne

Vous pouvez aussi explorer les sites suivants pour trouver un maillot de bain éthique (tous n’offrent pas et la garantie éthique et la garantie écologie ):

Patagonia propose des maillots de bain avec du polyester et du nylon recyclé. Sous chaque produit vous savez qui sont les fournisseurs. En plus de préserver l’environnement et ses ressources en misant sur le recyclé ou le coton bio, Patagonia défend le commerce équitable. Les maillots de bain proposés sont notamment adaptés aux surfeuses et aux surfeurs, car il y a aussi des modèles pour hommes. Attention certains vêtements de la marque sont faits avec de la laine (pas les maillots de bain, mais si vous jetez un œil aux autres produits…).

Boden, membre de l’Ethical Trading Initiative (ETI – Initiative pour un commerce éthique), la marque organise des ateliers sur le commerce équitable avec l’ONG TAOS et s’est engagé auprès d’autres associations et programmes pour la formation des femmes par exemple.

Les ultra-violettes proposent des maillots de bain anti-UV fabriqués en Turquie : « Très attentives à la qualité de nos produits, nous sélectionnons des matières techniques et résistantes auprès de maisons françaises et européennes au savoir-faire haut de gamme certifiées OEKO-TEX® Standard 100. Nos modèles sont fabriqués dans une usine au savoir-faire précieux, en Tunisie, pays qui lutte pour sa démocratie et que nous sommes heureux d’aider à notre petit niveau. » La certification assure qu’un contrôle est effectué sur les substances nocives dont les exigences vont au-delà de celles des lois.

L’ensemble de la production des maillots de bain Anouma est assuré en Europe. Les modèles sont fabriqués au Portugal avec du tissu venant d’Italie. Les matières utilisées sont le polyamide et l’élasthane, des fibres synthétiques donc.

Sur modetic vous pouvez retrouver les maillots de bains Luz et quelques modèles pour hommes notamment de la marque Knowledge  qui utilise du polyester recyclé et dont les modèles sont fabriqués en Turquie. Il s’agit plutôt de short de bain que de maillot de bain. Sur Inakis aussi il est possible de trouver des shorts de bain pour homme en polyester recyclé ainsi que sur altermundi.

Force est de constater que les hommes ont beaucoup moins de choix en matière de maillot de bain éthique et que je n’ai pas trouvé de modèle accepté à la piscine. Si vous avez des pistes, je suis preneuse pour chéri.

Et vous, quel est votre choix de maillot de bain pour cet été ?
Les produits testés véganes/ Ma peau de végane

Et si on essayait les produits solides ?

Bouteilles de shampoing, cartons d’emballage et tubes de dentifrice, flacons de déodorant… ça en fait des déchets sur l’année !

Au-delà de l’impact environnemental de tous ces déchets, la plupart de ces produits contiennent des éléments pas toujours très sympas pour notre santé, même ceux qui écrivent en gros « naturel », « sans paraben », « sans sels d’aluminium » (je vous invite à lire l’article d’Emma du blog cuicui-lespetitsoiseaux sur le sujet)… C’est pourquoi je suis passée aux produits solides et naturels.

produits solides

Continue Reading…

Vie végane

Les produits ménagers maison

Voilà un an que j’ai remplacé dans mes placards javel et autres produits toxiques par du vinaigre blanc, du bicarbonate, des huiles essentielles et du savon de marseille. Petit bilan et recettes rapides et faciles pour désinfecter et laver les toilettes, le sol et le linge !

collage produits menagers

L’été dernier, j’ai décidé qu’il était tant d’agir réellement en faveur de l’environnement et de ma santé ainsi que celle de mon chéri. Je ne sais plus comment, je suis tombée sur le site d’antigonexxi, une vraie référence pour moi désormais, que ce soit pour les produits ménagers ou les recettes !

Continue Reading…