Browsing Tag:

Amiens

Actus & livres/ Projets/ Zéro déchet

J’ai rencontré « Mademoiselle se met au vert » à Amiens où elle propose régulièrement des ateliers zéro déchet et do it yourself. On partait déjà sur plusieurs points communs entre les noms de nos blogs respectifs, la localisation et évidemment la démarche environnementale.

Retrouvez aussi sur le blog :

Astuces pour réduire les déchets à son mariage

Tests de produits solides pour la salle de bain

Recettes de produits ménagers maison

Mademoiselle et moi, nous sommes retrouvées autour d’un thé (matcha au lait de coco pour moi) chez Dasi frères. Marie y a déjà organisé plusieurs fois des ateliers, c’est ainsi que j’ai entendu parler d’elle la première fois. Une collègue m’avait annoncé qu’un atelier diy allait avoir lieu. Je suis un peu étiquetée comme « madame nature et animaux ». Du coup, on me mentionne souvent toutes les initiatives qui semblent avoir un rapport en me demandant si je connais la personne qui organise. Et elles sont de plus en plus nombreuses à Amiens !

Du végétarisme au zéro-déchet

Marie, 33 ans, était venue avec son petit garçon de huit ans: Arthur. Psychologue clinicienne en libéral à Beauvais, elle travaille 4 jours par semaine. Les autres jours sont dédiés à son fils et à Mademoiselle se met au vert.

Elle n’est pas devenue du jour au lendemain experte de la démarche zéro déchet. Quand elle se tourne sur son parcours, elle n’hésite pas à dire que cela a été parfois difficile.

« Je suis devenue végétarienne progressivement et cela a changé mon regard sur ma consommation, explique Marie. J’ai commencé à manger bio, puis bio et local. J’ai constaté ensuite que ma poubelle débordait. J’ai lu, fait des recherches et j’ai changé ma façon de faire des courses, mon organisation en cuisine, les produits de ma salle de bain. » 

Aujourd’hui, c’est un mode de vie à part entière et tellement automatique que ce n’est que lorsqu’on lui demande d’expliquer sa démarche qu’elle se rend compte de chaque geste. Cela fait désormais plus de deux ans et toute la famille a suivi. « Mon mari cherche encore l’essuie-tout dans la maison même si nous n’en avons plus depuis longtemps », révèle-t-elle en souriant.

Accompagner le changement durablement

Mademoiselle se met au vert est née grâce à son fils. Avec son pique-nique zéro déchet, il remarque au centre aéré que les autres enfants produisent beaucoup de déchets. Il demande à sa maman d’aller parler à celle de ses copains. C’est ainsi que Marie a commencé à expliquer son mode de vie et à partager ses astuces fin 2016. Le site est né quelques mois plus tard. En un an, Marie a animé déjà plus de 30 ateliers, en parallèle de son travail.

« L’idée n’est pas de convaincre ou de contraindre. Je veux accompagner vers la démarche zéro déchet. Il faut expliquer, donner du sens à ce mode de vie. Je ne dis pas que ce que je fais est bien. L’idée est d’échanger au cours des ateliers. Cela fonctionne bien avec les enfants, car ils sont très critiques et pour eux, rien n’est impossible. » Pas question de dire que passer au zéro déchet est simple. Le chemin est parfois semé d’embûches. Y aller trop vite risque au contraire de décourager et créer un sentiment d’échec.

Mademoiselle se met au vert, ce sont des ateliers dans des commerces investis dans une démarche similaire (locavrac à Abbeville, par exemple), mais aussi chez des particuliers, à Amiens et Beauvais. Ils sont souvent intergénérationnels. « Mademoiselle, c’est mon loisir. J’y prends beaucoup de plaisir. Mon bénéfice, c’est de rencontrer des gens, transmettre », souligne Marie.

Quelques astuces pour débuter

Marie nous donne quelques astuces pour débuter dans la démarche zéro déchet.

« Il faut avoir en tête les 5 R : Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler, Rot (composter). Ce qui est le plus basique c’est de refuser les sacs plastiques, même pour emballer les fruits et légumes au supermarché. » 

Pour en savoir plus sur les 5 R, vous pouvez jeter un oeil au blog de ma copine Sophie : Ma conscience écolo.

« Penser à être plutôt qu’avoir, c’est aussi quelque chose d’important. On peut offrir des moments : des places de ciné, de concerts… J’offre parfois à mon fils le choix du menu, des parties de chatouilles… Et tout le temps que l’on passe dans les magasins… En changeant notre consommation, nous passons plus de temps ensemble. A contempler, à vivre. »

Retrouvez également Mademoiselle se met au vert sur Facebook.

Alors, prêt·e à se lancer dans la démarche zéro déchet ?

Boutiques/ Dans ma penderie/ Végane au quotidien

Je suis allée à la rencontre de Gaëtan et Dimitri, deux amiénois qui ont lancé leur marque de vêtement en 2016. Ils proposent t-shirts et sweats en coton bio, fabriqués en France.

sweat bleu de la  marque amiénoise Nabulio

C’est au cours d’un blog dating de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Amiens-Picardie que j’ai rencontré Gaëtan. Cette rencontre était autour de la création d’une salade végétalienne et si j’ai fini première avec mon mari, Gaëtan n’était pas loin avec la seconde place. Nous avons pu échanger au cours de la soirée, notamment sur sa jeune marque de vêtements Nabulio.

Petite interview pour présenter le travail de ce jeune entrepreneur de 22 ans et de son ami d’enfance Dimitri.

Lire la suite…

Boutiques/ Végane au quotidien

J’ai eu un coup de cœur shopping la semaine dernière dans ma ville, Amiens. J’ai rencontré Amélie de Bruyne qui tient la boutique Katrin’A, un show room de créateurs français. On peut y dénicher des produits uniques ou en petite série. Le petit plus : des manchettes en liège, des savons et des bougies véganes !

J’étais déjà passée devant la boutique plusieurs fois sans jamais passer la porte. Il a fallu le 1er blog dating, organisé par La Coloc à Amiens, pour que je découvre Guapa Amparo (je vous en parle en juin… suspens…) qui m’a mené tout droit à la superbe boutique Katrin’A. Lorsqu’on pousse la porte, l’odeur des savons en forme de pâtisserie nous accueille. Un peu plus loin, l’odeur des bougies est aussi pleine de gourmandise.

J’ai pu discuter avec Amélie de Bruyne qui a créé les lieux et qui est végane. On peut donc lui faire confiance pour le choix des savons et des bougies notamment.

Lire la suite…

Actus & livres

Un petit article sur le militantisme. Parce qu’être végane, c’est plus qu’un mode de vie, c’est aussi un engagement moral et politique. J’ai participé à la première Vegan Place d’Amiens le samedi 25 octobre 2015.

Même sans militer dans la rue avec des tracts, le seul fait de faire ses courses est un acte militant. En devenant végane, on se retrouve forcément à boycotter des produits, des marques. Récemment, la sauce soja kikkoman s’est ajoutée par exemple  à ma liste de produits exclus (je n’en achetais pas, mais j’en mangeais au resto japonais).

VP enfant

Quoi qu’il en soit, j’ai choisis de m’investir également dans une association. En plus de la mobilisation VegOresto, je me suis portée volontaire à la Vegan Place à Amiens, la toute première chez nous !

Lire la suite…