Browsing Tag:

comfort food

Cuisine végane/ Les basiques véganes/ Les recettes véganes/ Sucrées

Des cookies craquants au chocolat… avec des pépites de chocolat ! Qui a dit que les véganes n’étaient pas gourmands ? Une recette idéale pour un cocooning hivernal, dans le canapé avec une tasse de votre boisson chaude préférée…

cookies-tout-choco

Les cookies véganes trouvent régulièrement un place dans mon four. C’est le genre de petits biscuits dont on raffole avec des pépites de chocolat ou des cranberries. J’ai l’habitude de les faire moelleux, mais pour changer j’en ai fait des croustillants. Mais avec les gros morceaux de chocolat (nous n’achetons pas de pépites, nous les découpons nous-mêmes dans la plaquette) qui se cachent dans ces cookies, le fondant est aussi au rendez-vous !

Lire la suite…

Actus & livres

De plus en plus de personnes s’étonnent (s’insurgent même parfois) que les véganes consomment des burgers, pizzas, hot-dogs, donuts…

Tous les végétaliens et véganes ne mangent pas forcément de la junk-food comme tous ne mangent pas forcément sain. On peut très bien être végétalien et mal mangé (mais au moins il y a de fortes chances de moins consommer d’acides gras saturés).

Lire la suite…

Cuisine végane/ Les recettes véganes/ Salées

J’adore les falafels, mais je suis également très fan des lentilles corail et en boulettes c’est extra !

J’aime bien les repas « junk food ». Ce qu’il y a de bien avec le 100 % végétal c’est que même en version « junk food » ça reste plus sain et ça ne nous donne pas l’impression que l’on va mourir d’un point de côté à la fin du repas. Avec les frites de patates douces publiées la semaine dernière, j’ai réalisé ces petites boulettes de lentilles corail véganes.

boulettes lentilles

Lire la suite…

Cuisine végane/ Les basiques véganes/ Les recettes véganes/ Salées/ Sans gluten

Une recette d’œufs brouillés sans œufs ! Mais pourquoi imiter quand on est vegan ?

Déjà parce que c’est un peu un défi de reproduire une recette en l’arrangeant avec uniquement des produits végétaux. Ensuite, être vegan ne veut pas dire qu’on n’aimait pas les plats d’avant, seulement qu’on a « sacrifié » le pur plaisir gustatif à ce qui nous semble juste.

On finit par se rendre compte que « j’adore ça » n’est pas une véritable justification.  Soit on décide de changer, soit on minimise la souffrance animale (boaf ça souffre pas vraiment hein ? Et puis le lion ça mange bien les gazelles) et on peut même décrédibiliser ceux qui ont fait le choix de changer (les vegans sont des extrémistes, utopistes qui n’ont aucune conscience des enjeux de la viande). Personnellement, je culpabilisais à chaque bouchée, même si j’aimais le goût, j’ai fini par en être dégoûté. Mais je reviendrais sur ce sujet une prochaine fois.

Brouillade de tofu a l'oseille

Lire la suite…