Actus & livres/ Boutiques/ Projets/ Végane au quotidien

Envie d’un petit vromage artisanal ? La marque parisienne Jay&Joy propose trois gammes de ce petit plaisir salé à déguster en apéritif, dans un plat ou avant le dessert. Mary a accepté de répondre à nos questions sur ses produits vegan.

Jay&JoyLabuncourantdevert

crédit photo : Jay&Joy

Comment est née l’entreprise Jay&Joy ?

Cela fait quelque temps que je partage des moments avec mes amis autour de la méditation et du végétarisme. Pour moi, il y a trois axes : la santé, il s’agit de prendre soin de soi, l’écologie en même temps, car on sait que les élevages produisent beaucoup de CO2 et enfin les droits des animaux. Un jour, j’ai eu envie de faire quelque chose, d’apporter ma pierre à l’édifice pour améliorer les choses. Cela peut paraître naïf, mais Jay&Joy a été créé dans cette démarche en 2014 avec mon mari et un autre associé. Nous utilisons des ingrédients bio, de l’énergie renouvelable via la coopérative enercoop et nos emballages sont faits à base d’amidon de maïs compostable. Les noix de cajou que nous utilisons ne sont certes pas locales, nous ne sommes pas parfaits.

Quels produits proposez-vous ?

Nous vendons des vromages vegan. Ils sont faits sur commande, artisanalement. Nous avons trois gammes. La première est constituée de produit à base de noix de cajou crues. Il y a le joy aux herbes et celui au poivre de sichuan. La seconde est faite à base de lait d’amandes que nous faisons nous-mêmes. Il y a quatre déclinaisons : le jack en version fondu ou pimenté et le jeta en version fraîche un peu comme une mozzarella ou façon feta dans de l’huile et des aromates. La dernière gamme est fermentée avec des noix de cajou et du soja : le jay en version nature ou cumin.

Quel est le petit plus de ces vromages ?

Nous faisons les choses avec beaucoup de soin, d’amour, nous prenons le temps. Ce sont des produits gourmands qui s’adressent à tout le monde. Les vromages sont ultra frais et faits main. C’est pour cela que les dates de péremption ne dépassent pas douze jours. Aujourd’hui, on a tendance à oublier que les produits frais ne durent pas des semaines. Une fois que vous aurez goûté un des vromages, ne vous inquiétez pas, il ne durera pas douze jours !

Un exemple de plat qui peut être accompagné de vromage. Crédit photo : Jay&Joy

Un exemple de plat qui peut être accompagné de vromage. Crédit photo : Jay&Joy

Vous pouvez trouver les vromages vegan de Jay&Joy  à Paris à Un Monde Vegan, Loving Hut et Gentle Gourmet. Et retrouvez la marque sur facebook.


Mon avis

vromageJ’ai  profité d’un séjour dans la capitale pour en découvrir un. J’ai testé le Joy volcan au poivre, recommandé par 100% végétal, il ne pique pas tant que ça (bon, je mange souvent épicé). J’ai surtout senti le citron, ce qui ne me dérange pas puisque j’adore ça. Pour ceux qui recherchent un goût de fromage, en revanche, cela n’a rien à voir et c’est normal, ce n’est pas du fromage ! Ce qui n’empêche pas d’apprécier et de découvrir de nouvelles saveurs. Je pense que ce produit ne s’adresse pas qu’aux vegans, mais à tous ceux qui aiment manger, à ceux qui veulent mieux manger, à ceux qui veulent soutenir l’artisanat français…
J’ai hâte de tester les autres produits de la gamme pour me faire une meilleure idée. Je suis notamment tentée par le jeta façon feta et le jay au cumin.

Avez-vous testé ? Êtes-vous tenté ?

4 Laissez un petit mot

  • Reply
    Mangue et Mascara
    10 juillet 2015 at 16 h 11 min
    Vive le fauxmage ! On trouve de plus de plus de produits dans nos magasins bio et de super recettes sur internet, c’est génial 🙂 Il y a même des alternatives « high carb » sans gras ou presque, que demander de plus ? Merci pour ce partage, ils sont vraiment beaux, miam ! Moi je goûterais bien le façon feta pour l’été 🙂
    • Reply
      Gwen
      11 juillet 2015 at 10 h 06 min
      Oui le façon feta me tente aussi ! Dommage, je ne vais pas sur Paris tout de suite… Dans les magasins bio par chez moi je trouve du sojami et de la mozzarizella. J’adore aussi les fromages vegusto, mais je dois les commander ou les acheter à Paris. Peut-être qu’à force de réclamer dans les magasins bio chez moi ils s’y mettront ! Et il faudra que je publie une recette de fauxmage maison :p
  • Reply
    Emma
    10 juillet 2015 at 11 h 56 min
    Miam, miam ! Ces petits fromages végétaux me donnent l’eau à la bouche…
    • Reply
      Gwen
      11 juillet 2015 at 10 h 07 min
      ça me donne envie de faire une wine &cheese party avec :p La prochaine fois j’en achète plusieurs !

    Laissez un petit mot

    %d blogueurs aiment cette page :