Août 012015

L’association L214 a mis en place une mobilisation autour de la gastronomie végétale. Il existe en effet de multiple façon de militer, de multiples biais pour faire découvrir le mode de vie vegan, en commençant par l’assiette par exemple !

Les soirées vegOresto ont débuté à Lyon. Aujourd’hui, il existe de nombreuses équipes dans différentes villes de France qui organisent des repas 100% végétal (sans produit carné, ni œuf, ni lait, ni miel) dans des restaurants. Le but ? Faire découvrir la cuisine 100% végétale aux convives et aux restaurateurs. Et pourquoi ne pas voir plus loin en rendant l’offre végétale de plus en plus présente dans les restaurants ?

vegoresto

Des repas 100% végétal ouverts à tous

Les événements vegOresto, ouverts à tous (omnivores, végétariens, végétaliens), sont repas-vegoresto-amiensorganisés, selon les villes, tous les mois ou tous les deux mois. Un restaurant, qui n’a pas habituellement à sa carte des plats végétaliens, propose un menu 100% végétal aux convives, de l’entrée au dessert. C’est l’occasion pour le restaurateur de laisser parler sa créativité, de montrer son savoir-faire et pour les convives de découvrir la cuisine végétalienne ou de pouvoir sortir au restaurant, tout simplement. Car un des freins au végétalisme, souvent évoqué par ceux qui aspirent à le devenir, est la vie sociale, notamment lorsqu’il s’agit de sortir au restaurant. Il n’est pas toujours facile de trouver des plats végétaliens, sauf dans la cuisine étrangère (indienne, libanaise par exemple) qui a plus naturellement des plats végétariens ou végétaliens.

Plus d’offres vegan dans les restaurants

Logo DevantureLa mobilisation ne s’arrête pas à l’événement en lui-même. L’intérêt est de montrer aux restaurateurs qu’il existe une réelle demande, des clients potentiels pour la cuisine 100% végétale qui n’est pas destinée uniquement aux végétaliens et vegans. Cette mobilisation est basée sur le carrot-mob, l’inverse du boycott: utiliser son porte-monnaie pour faire évoluer les pratiques des commerçants et, dans le cas de VegOresto, des restaurateurs. Déjà plus de 120 restaurants signataires de la charte vegOresto sont répertoriés sur le site internet vegoresto.fr.

 

Mon expérience personnelle

Si j’écris sur cette mobilisation, c’est aussi parce que j’y participe. J’organise tous les deux mois des dîners à