Vie végane

Le 1er Veggie World Paris

Les 2 et 3 avril 2016, c’était le 1er Veggie World organisé à Paris, au 104. Un grand salon de 90 exposants dédié au véganisme !

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux (facebook et twitter), vous savez déjà que je suis allée au Veggie World et que je l’attendais avec impatience.  C’est LE salon que je ne voulais rater pour rien au monde. Venu d’Allemagne, il a su attirer toujours plus d’exposants et de véganes en s’implantant dans 8 villes en Europe, dont Paris cette année. 7204 visiteurs (sans compter les moins de 12 ans qui ne payaient pas l’entrée) ont arpenté les allées du salon les 2 et 3 avril.

veggie world

Déjeuner végane au top

Je m’y suis rendue avec mon compagnon, ma petite-sœur et mon petit-frère (moins de 12 ans) que je gardais ce week-end là (et comme je l’ai écrit plus haut, je n’avais pas l’intention de rater cet événement). C’était un peu le paradis pour moi (malgré la cohue qui justement m’a montré à quel point le salon avait du succès!), j’ai goûté plein de choses des bonbons au fromage en passant par des barres crues. J’ai découvert la Brasserie Lola où nous avons acheté notre déjeuner (kebab, hot dg et croque-monsieur). L’équipe était très souriante, drôle et a su nous faire patienter agréablement. Je pense que j’irais tester un repas dans leur restaurant bientôt parce que c’était très bon ! Pour le dessert, nous nous sommes laissés tenter par le stand du Gentle Gourmet. Tarte au chocolat pour chéri et moi, fraisier pour sœurette et flan au choco pour frérot. Nous avons tous savouré !

tarte au choco vegane

Peu après, j’ai croisé Alice du blog Au vert avec Lili (j’ai mis du temps à oser la voir, on ne dirait pas comme ça, mais en fait, je suis un peu timide des fois). J’ai aperçu Marie Laforêt en dédicace. Je n’avais pas pris mon livre avec moi, c’était trop lourd pour le voyage en train.

Le plein de nourriture

Évidemment, nous sommes repartis les bras chargés de bonbons de furahaa (nous n’avons pris que ceux sans huile de palme -il y en avait beaucoup-, c’était bien étiqueté). L’entreprise emploie des personnes malentendantes,  cela rejoint  les valeurs du véganisme qui prône, selon moi, l’intégration de tous dans notre société. J’ai acheté aussi du fromage Vegusto (qui a bluffé mon frère et dégoutté ma sœur qui n’aime pas vraiment le fromage) ainsi que du hachis que nous avons mangé le soir. Nous avons aussi testé le quinoa de Mother Grain, le chanvre décortiqué de Bretagne… Ma soeur a dévalisé les stands avec des badges, moi ceux avec les stickers pour décorer mon ordinateur (depuis lequel je vous écris). Il y avait également une belle exposition de tableaux (très difficile à atteindre avec la foule).

tableau vegane

C’était un beau salon avec beaucoup de chose à voir, mais c’est vrai qu’il y avait surtout de la nourriture, un peu de cosmétiques, mais encore trop peu de vêtements et chaussures véganes. Ce n’est pas ce que je cherchais (quoi que des baskets, ça devient nécessaire), mais cela aurait montré plus de diversité aux curieux et permis aux véganes de s’approvisionner. Les chaussures, il est vrai, sont surtout en ligne et quand on commande, même si on peut renvoyer, on n’est jamais sûr que cela va convenir. Pour le moment j’ai été très contente de mes bottes Wills London. Je reviendrais sur le sujet des chaussures dans un prochain article, cela fait un petit moment que vous me l’avez demandé.

Plus de choses à destination des enfants, ça aurait pu être pas mal également, car j’en ai vu pas mal quand même.

Et vous, y étiez-vous ? Comptez-vous y aller les 8-9 octobre ?

2 Comments

  • Reply
    Malaury
    20 avril 2016 at 22 h 31 min
    olala ce que j’aurai aimé y être 🙁 L’année prochaine obligé !
    L’expo des tableaux m’a fait encore plus envie..
    • Reply
      Gwen
      24 avril 2016 at 16 h 00 min
      Oui, dommage qu’elle n’était d’ailleurs pas plus mise en valeur.

    Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :