Loisirs/ Voyages

Le road-trip en terre du milieu continue avec le récit de ma première semaine sur l’île du sud. Des paysages sublimes, des plages aux glaciers, sans oublier le fjördland.

Après une semaine sur l’île du nord, nous voilà arrivées sur l’île du sud. C’est ma semaine favorite du voyage en y repensant. Aimant la randonnée, la nature, j’ai été plus que servi dans les écrins naturels que nous avons exploré.

Deux jours de randonnée dans le parc Abel Tasman

Nous avons commencé par une randonnée dans le parc Abel Tasman. Nous avons été dans la partie nord où il y avait un circuit à faire en deux jours et sans bateau taxi. Il a plu non-stop toute la journée, mais le paysage était tout de même sublime. Nous avons pique-niqué à l’abri sous le porche d’une cabane en bois à Whariwharangi. Nous avons cependant été attaquées par une mouche des sables… La 1re d’une longue série.

Les mouches des sables

Les mouches des sables, ce fléau des randonnées en Nouvelle-Zélande ! J’évite autant que possible de faire souffrir les animaux ce qui implique aussi les insectes. Mais j’avoue que j’ai fini par ne plus avoir beaucoup de compassion pour les mouches des sables qui nous ont souvent piquées durant notre séjour… Un moustique, c’est agréable à côté ! Une piqûre de mouche des sables gratte pendant des jours, même des semaines parfois, ça fait une cloque, ça laisse des marques… Et les répulsifs locaux ne semblent pas les repousser.

De nombreux oiseaux

Nous avons eu la chance de croiser d’autres animaux locaux comme une famille de weka. Ils étaient vraiment super mignons ! 10,5 km plus tard, nous sommes arrivées vers 15 h sur les lieux du camping à Anapai Bay (14 $ par personne, pas d’eau potable, seulement des toilettes). Nous avons déplacé la tente à cause des mouches des sables vers un endroit moins envahi. Nous avions une belle vue sur la plage. Comme il pleuvait toujours, nous avons été un peu déprimées. Nous n’avions pas pensé à prendre ne serait-ce qu’un jeu de cartes ! Après une petite sieste, je suis sortie sous la pluie et j’ai apperçu un oiseau magnifique sur la plage dont j’ignore le nom (si quelqu’un sait d’après la photo…). Je suis restée un long moment à l’observer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le ciel bleu nous annonçait une belle deuxième journée de randonnée ! J’ai assisté au lever du soleil. Tout était si paisible et nimbée dans une lumière orangée et rosée. Nous avons emprunté Gibbs Hill pour rejoindre la voiture garée à Wanui. Nous avons eu sur les 10 km 3 km de côte. Et pas une petite montée ! Imaginez avec un gros sac sur le dos avec de la nourriture, une tente, les sacs de couchage… Nous avons effectué les 6 derniers kilomètres dans le silence le plus total. Nous n’avions plus qu’un but : la voiture ! Les paysages étaient tout de même une belle occasion de s’arrêter pour souffler un peu.

Arrivées, nous avons foncé à Tata Beach non loin de là. Nous avons déjeuné et j’ai plongé dans l’océan pacifique glacé. Puis 5 h 30 de route pour nous rapprocher de fox glacier. Nous avons trouvé un camping municipal à Ahaura 10 $ pour deux avec une douche plus que bienvenue !

Frantz Joseph et Fox Glaciers

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sous la pluie et l’orage avec des éclairs roses comme nous n’en avons jamais vu, nous roulons vers le Frantz Joseph glacier. Le mauvais temps s’arrête au moment de la visite et le paysage nous enchante avec ses nombreuses cascades. Malheureusement, avec les nuages, nous n’avons pas vu grand-chose du glacier.

Sous un soleil radieux, nous avons découvert le Fox glacier non loin de là. Il a considérablement réduit avec le temps et c’est impressionnant et terrifiant de constater l’accélération de sa fonte ces dernières années. Le paysage est radicalement différent de celui du Frantz Joseph. Les pierres sont argentées ici.

Nous nous sommes ensuite rendues au lac Matheson. C’est un bel endroit avec une « rain forest ». Normalement, on peut voir les montagnes, dont le mont cook, se refléter dans le lac noir, dit lac miroir. Mais ce n’était pas le cas ce jour-là.

Après cela, nous avons roulé plusieurs heures jusqu’à Pleasant flat (8 $ par personne), un camping au cœur d’une réserve… avec beaucoup de mouches des sables.

Queenstown

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sur la scenic route pour profiter des panoramas, nous sommes descendues vers Queenstown. Cette route vaut vraiment le détour. Elle passe par la jolie station de ski Cardrona.

A Queentsown, nous avons pris une gondola jusqu’au sommet pour admirer le panorama. Il n’y a pas grand chose d’autre à faire si l’on n’a pas l’intention de faire la descente en VTT, de faire de la luge sans neige, ou une très longue randonnée de plusieurs jours.

Dans le centre-ville, il y a de jolies boutiques dont une de bonbons. On y trouve de tout, même des Jelly Belly Beans Harry Potter. Nous avons ensuite installé la tente au Queenstown Lakeview Holiday Park pour 25 $ par personne.

Le soir, nous avons écouté un concert au Pub Wharf avec une pinte de lager. La décoration affiche un côté traditionnel avec des têtes d’animaux… mais elles sont fausses.

Arrowtown et la Gibson Valley

Ce diaporama nécessite JavaScript.

De bon matin, nous avons visité Arrowtown. Cette ville a gardé une rue commerçante aux devantures datant de la ruée vers l’or à la fin du XIXe. C’était vraiment très sympa à découvrir. Il y a aussi un quartier chinois reconstitué. Il s’agit de toute petite maison en bois et torchis. C’est très intéressant historiquement. Beaucoup de Cantonais se sont installés pour chercher de l’or afin de sortir leur famille de la pauvreté. La plupart ne sont pas rentrés.

Nous avons ensuite fait un tour dans la Gibbson Valley où des vins sont produits. Nous sommes allés à Chard Farm qui était noté comme le plus beau domaine. Il était surtout petit comparé à ce que nous avons l’habitude de voir par chez nous ! Après un déjeuner au-dessus du lac Wakatipu, nous partons vers Milford Sound.

Nous campons à Mavora Lakes (après 1 h sur une route de gravier), un joli coin où une scène du Seigneur des anneaux a été tournée, celle à la fin du 1er film quand Frodon prend la barque pour rejoindre l’autre rive seul.

La nuit a été glaciale et un peu inquiétante, car nous étions vraiment seules. Il y avait beaucoup de vent également.

Milford sound, le fjördland

C’est ma journée favorite. Péripéties et paysages sublimes !

En prenant la route de gravier, nous avons croisé un agneau paniqué en dehors de son enclos. Je sais très bien que son destin n’avait rien de bien beau derrière cet enclos, mais il risquait d’être écrasé. Nous avons passé de longues minutes à essayer de le faire rentrer. Eh bien, un agneau, ça court très vite ! Nous avons tenté d’être douces, de ne pas l’effrayer, mais il paniquait complètement. Il a fini par avoir si peur qu’il est repassé par le grillage. Finalement, nous avons croisé de nombreux autres moutons sortis tout le long du chemin, nous avons abandonné. Visiblement, c’est une habitude qu’ils se sauvent et restent devant l’enclos… J’avais envie de leur dire de fuir.

La région du fjördland nous a fait scintiller les yeux. La nature y est magique. Et nous avons vu beaucoup de Kea, de gros perroquets pas sauvages du tout, ce qui est d’ailleurs un problème. Il ne faut surtout pas les nourrir, sinon ils ne se débrouillent plus seuls et comptent sur la mendicité pour survivre. De plus, la nourriture humaine n’est pas adaptée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des dauphins libres

Nous avons fait une croisière sur le sound, c’était magnifique ! Le soleil était radieux alors qu’il pleut 2 jours sur 3 et que le 3e jour il fait gris habituellement. J’ai vu des dauphins libres pour la 1re fois de ma vie. C’est peut-être un peu idiot, mais j’en ai pleuré de bonheur. Ils sont si beaux comme ça, ils sont faits pour être là, pas dans un delphinarium.

Nous avons aussi vu des phoques, un oiseau marin (le colonel Anatole dans Le Cygne et la Princesse pour ceux qui connaissent le dessin animé) et un pingouin. Il y avait des cascades, dont une splendide qui a servi pendant le tournage de Wolverine Origins (censé se dérouler au Canada…).

C’était vraiment fantastique !

Nous avons campé dans la vallée d’Eglinton (13 $ à deux) après quelques arrêts à des points de vue le long de la route.

Te Anau

Au bout de la route menant au Milford sound, il y a Te Anau et son lac. Nous avons choisi de faire une nouvelle journée de randonnée jusqu’à Brode Bay sur la Kepler Track. Nous sommes passées par le sanctuaire pour oiseaux qui recueille les volatiles blessés pour les relâcher ensuite, si cela est possible.

Après tout cela, nous sommes bien fatiguées et contentes de trouver une douche au camping de Balclutha pour 18 $ chacune. La cuisine équipée nous  a aussi simplifié la vie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir la dernière semaine du road-trip en Nouvelle-Zélande avec Dunedin, Christchurch, et quelques secousses.

Retrouvez les autres articles :

Manger végane en Nouvelle-Zélande

Semaine 1 : D’Auckland à Wellington

Contactez-moi !

Pour toute question, n’hésitez pas à m’envoyer un petit message

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

26 Partages
Partagez26
Tweetez
+1
%d blogueurs aiment cette page :